mardi 13 mars 2012

Free as a bird


- C'est décidé, je te quitte !
- Attends...
- Je ne te supporte plus !
- Laisse-moi t'expliquer
- Non, non et non. Chaque fois tu me rattrapes, tu parviens à me convaincre mais cette fois c'est la bonne, tu ne m'auras pas.
- Tu ne peux pas me quitter comme ça.
- Je vais me gêner ! 
- Qu'est-ce que me reproches d'abord ? 
- Tu n'écoutes rien, tu n'en fais qu'à ta tête. Tu passes ton temps à me contredire.
- Mais...
- On dirait même que tu adores me faire souffrir.
- C'est pas vrai.
- Me faire tourner en bourrique. Je voudrais ne jamais t'avoir rencontré. Il n'y a que de la souffrance entre nous.
- Tu sais, ça me fait du mal ce que tu me dis là.
- Et bien, ça change un peu pour une fois.
- Surtout que je n'y peux rien, je n'agis pas ainsi volontairement.
- Je ne te crois pas. Par exemple, en ce moment, tu sais très bien que je dois réduire au maximum ma consommation de gluten et toi, que fais-tu à longueur de journée ? Tu enchaînes les envies de pizza, de bières, de gâteaux... Pour couronner le tout, tu vas même jusqu'à me suggérer d'engloutir un burger au steak argentin. Tu vas encore me dire que tu n'y es pour rien ?
- Je comprends ta colère.
- C'est au moins ça. Donc, je me répète, mais je te quitte.
- C'est impossible. Je te l'assure.
- Ah bon !?! Pour quelles raisons ? Je suis encore libre de décider de ma vie, non ?
- Pas sur ce point. Il n'y a pas d'alternative à notre cohabitation.
- ...
- Je suis ton corps. Tu ne peux pas te débarrasser de moi.

Sache donc que, malgré mes belles images blogesques de légumes et autres verdures, mes désirs culinaires se résument fondamentalement à deux choses : pizza(s) et bière(s). Comment en suis-je arriver à établir ce triste constat ? En suivant tout bêtement un petit régime sans gluten (sur les indications de ma médecin, on ne se lance pas là-dedans pour suivre un simple effet de mode, je te le rappelle) censé purger mon corps de ses mauvaises habitudes et irritations.

Les envies de légumes ont disparu. Ne reste que les deux aliments sus-nommés.

Parce que je suis opiniâtre (et que j'aimerais tellement avoir moins mal partout), je fais la sourdre oreille aux desiderata de mon corps et m'adonne aux joies du gluten free depuis deux semaines. M'en reste encore 6...
Peut-être pour compenser et oublier mes interdits, je me suis surprise à réaliser des biscuits et/ou gâteaux et/ou foccacia sans gluten 1 jour sur 2 (ou presque).


Le week-end dernier, je me suis attaquée aux sablés à la coriandre de My Sweet Faery pour un combo sans gluten/végétal plein de saveur !


Sablés citron et coriandre sans gluten






Pour une quinzaine de biscuits

150 g de farine de riz
60 g de sucre roux
50 g de noix de coco râpée
40 g de purée d'amandes blanche
3 cs d'huile d'olive
2 cs de coriandre finement ciselée
1 cc de levure
le zeste d'un demi-citron (bio et lavé)
1 pincée de sel

Préchauffer le four à 180°C.
Dans un saladier, mélanger la farine, la noix de coco et la poudre à lever, le sel, le zeste de citron, la coriandre et le sucre. Ajouter ensuite la purée d'amandes et l'huile.
Pétrir à la main en ajoutant progressivement un peu d'eau (environ 10 cl) pour former une boule.
J'ai choisi de façonner les biscuits à la main (prélever une boulette de pâte et l'aplatir sur la plaque de cuisson) mais il est possible d'être plus traditionnel.
A l'aide d'un rouleau, étaler la pâte sur un plan de travail fariné. Découper les biscuits à l'aide d'un emporte-pièce. 
Déposer sur une plaque de cuisson huilée ou couverte de papier sulfurisé et cuire une dizaine de minutes. Les biscuits doivent être encore un peu moelleux en sortant du four.

Laisser refroidir avant de déguster.

Il paraît que la pâtisserie sans gluten se conserve moins bien. Je n'ai pas eu le temps de vérifier cette assertion. ^^
 sablés, sans gluten,coriandre, citron, végétal

20 commentaires:

lunefantasy a dit…

c'est exactement ce que j'ai dit à mon corps il y a 3 ans, résultat plus de maladies de la sphère ORL, plus de gonflement, 18 cm de tour de taille en moins...une idyllique nouvelle vie alimentaire, bon il faut aussi préciser que c'était gluten free, PLV free et algues maxiiiiiiiiii
mais voilà j'adore la bière, une bonne miche de pain de temps en temps et il faut le dire, des pâtes à la puttanesca !!!!!!!
Résultat 2 ans plus tard j'ai craqué et me revoilà avec la crève, 7 kg en trop, (dont 2 qui oscillent lorsque je mange des sandwichs même maison....)

Alors on se serre les coudes et on retrousse nos pantalons (bah quoi ça change) et si tu veux on se soutient, je viens de faire une razzia de biscuit Nairs à l'avoine....

Noémie a dit…

Mouah mais c'est trop bien la coriandre fraiche dans des biscuits... Tu m'en bouche en coin mon petit sushi... Je suis devenue une grande dingue de sucre coco aux épices à mettre dans des razias de yaourt soja... Va comprendre, en ce moment moi mon alimentation ça ressemble à féculents, féculents, féculents, yaourt soja, yaourt soja, un peu de fruit, du chocolat, du paiiiin, du fromage... ah oui et ...des tartines à la crème d'amande... y'a anguille sous roche, le corps sent qu'il va devoir se purger bientôt donc il fait le plein :P Allez courage Tombouctou pour le gluten free!!! :)

Tombouctou a dit…

Lune : oh que oui j'ai besoin de soutien. Mille mercis pour ton petit mot. Surtout que moi, c'est dans l'autre sens que mon corps réagit. Il gonfle, gonfle... Je crois aussi que je compense l'absence de pain en engloutissant des quantités de biscuits sans gluten.
Au bout de combien de temps as-tu ressentis les bénéfices de cette alimentation ?

Noémie : heureusement, il reste le fromage. Il est revenu en force dans mes repas, avec d'autres choses qui ne me manquaient pas jusque là... Je crois bien que j'ai remplacé le gluten par le gras. Pas une très bonne idée ça. :(

Mathilda (Cuisine en bandouliere) a dit…

Coriandre et noix de coco, ca doit etre super - BON - courage aussi pour les semaines restantes : c'est le moment de te regaler de sushi + sake, l'ideal pour un regime sans glutem !

Ptinutz Noisette a dit…

Je ne sais pas si cela existe par chez toi, mais ici, il y a pas mal de modèle de pizza gluten free et pas mauvaise en plus. J'en ai pris une par erreur et j'ai été surprise du bon gout...

ZWPhotography a dit…

que je te comprends... devenue intolérante au lactose depuis quelques mois, mon obsession pour le fromage (qui représentait probablement 30% facile de mon alimentation... ben oui, chez les suisses, le fromage c'est tout les jours, schtroumpf!) ne s'est toujours pas calmée...

Courage, c'est vraiment dur de réussir à faire le bon choix pour son corps, mais quand on voit à quel point notre corps fonctionne mieux après, j'en ai presque eu honte de n'avoir rien fait avant. Les pulsions contraires font partie de nous, autant nous accepter imparfaite cherchant à s'améliorer c'est plus proche de la réalité et plus simple :-)

Loïc marande a dit…

J'adore ta chute.
Courage sushi. Nous on limite la viande dans un premier temps !
Cela dit, ces sablés ont l'air savoureux-sans-gluten.

Chris a dit…

Huuummm coriandre/citron dans des biscuits, j'adhère, indépendamment du gluten.

Mély a dit…

Ils ont l'air rudement bons tes cookies :-)
Bon courage pour le traitement "sans gluten", je sais que ce n'est pas facile !

RoseAndCook a dit…

Elles m'ont l'air bien bonnes tes petites merveilles !!!

Nathalie a dit…

Tes sablés à la coriandre réalisés avec (entre autres)de la farine de riz et de la noix de coco me font sacrément envie ! Je ne suis pas de régime "sans gluten" et j'avoue que ça ne doit pas être facile de changer son mode d'alimentation... alors surtout tiens bon !

katoo a dit…

Très très chouette ton blog !
coloré, vivant et original !

Tombouctou a dit…

Mathilda : je suis parfaitement ton conseil. je suis en plein love story avec la cuisine asiatique ! :)

Ptimutz : j'en ai effectivement vu sur les sites internet spécialisés dans le sans gluten, mais rien en magasin. Une fois ma première frustration passée, je me suis remotivée et je vais tenter la pâte maison. des nouvelles par ici sans doute...

Zoé : finalement, je crois qu’il est assez difficile de s'adapter à de nouvelles habitudes alimentaires quand cela ne découle pas d'une décision volontaire. Il faut un temps d'adaptation. Merci pour tes encouragements.

Loïc : Courage pour la décarnation !

Chris : c'est un mélange qui se défend bien, effectivement. :)

Mély : je crois que l'adaptation à la maison est plutôt réussie. Mais ce que c'est difficile dès qu'on mange à l'extérieur (d'autant plus que je ne mange quasiment pas de viande non plus). Heureusement, les restos de sushis sont nombreux.

Rose : attention, elles partent toutes seules.

Nathalie : merci à toi aussi. :)
tes encouragements (comme ceux de tous les autres) m'ont bien remonté le moral (qui avait tendance à tenir aussi bien qu'une pâte sans gluten et sans poudre de Guar...). Je vais m'accrocher.

Katoo : bien contente que l'endroit te plaise. Et de compter donc une nouvelle visiteuse. Bienvenue ! :)

Aux Pays des Hellènes a dit…

Ton corps fait de la rébellion,
Toi de la résistance... Faudrait peut être revoir vos fiches recettes bien être...Si tu persistes, bon courage... Et, je vais tenter cette combinaison coriandre/coco...Bien sympa.

Sweet Faery a dit…

Hey je ne savais pas que tu avais testé cette recette ! Ironique car à l'époque je pouvais encore manger du blé... L'ajout du citron et de la noix de coco est extra, je trouve, il faudra que j'essaie !
Bon, et puis, pour être passée par là moi aussi, je te souhaite bon courage. Je te conseillerais cependant de te laisser plus de 2 mois pour sentir des résultats, chez moi par exemple, ça a été bien plus long.
Et si jamais tu veux tenter le pain sans gluten maison, je te conseille vivement cette recette, un vrai régal :
http://glutenfreegoddess.blogspot.fr/2009/02/delicious-gluten-free-bread.html
Je l'ai adaptée en français avec de la farine de teff et de riz :
http://mysweetfaery.blogspot.fr/2011/07/pain-sans-gluten-la-farine-de-teff.html
Des pensées pour toi ! :)

Tombouctou a dit…

Aux Pays des Hellènes : tu as vu juste ! Le combat n'est pas toujours facile mais j'ai ouvert les négociations de paix. Je croise les doigts...

Sweet Faery : étrange hasard effectivement !
Merci pour le lien, je vais tenter cette version. Pour l'instant, je suis assez contente de celle-là (même si j'ai déjà testé plusieurs variations^^) : http://onmange.canalblog.com/archives/2007/06/24/index.html
J'arrive à me tenir au sans gluten car mes douleurs quotidiennes au ventre ont disparu. Il me reste encore un bon mois avant de pouvoir réintroduire le gluten pour voir ce qu'il se passe.
Merci aussi pour ton soutien. :)

Reinefeuille a dit…

Ho comme je te comprends, je suis moi aussi dans le meme cas, obligée de suivre un régime sans gluten pour tenter de réduire des douleurs qui me pourrissent la vie; j'en suis au 10° jour, i parait que les premiers bienfaits se sentent au bout de 3 semaines si on est sérieuse...

Tombouctou a dit…

Reinefeuille : je confirme le cap des 3 semaines. Plus que des premiers bienfaits, c'est surtout le temps qu'il m'a fallu pour m'acclimater et arrêter de saliver à la moindre évocation d'une baguette. Côté bien-être, j'ai commencé à avoir moins mal au ventre au bout de la première semaine.

helene06 a dit…

excellente idée ces sablés!

Yasmine a dit…

Miam; j'ai testé la recette des sablés lundi, je mange en ce moment les derniers, ils sont très bons!

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...