mardi 17 décembre 2013

Nouveaux cookies pour une nouvelle vie


Je n'irai pas par quatre chemins. Car, si bien souvent je joue un peu avec toi, te menant sur une piste puis une autre avant d'afficher proprement mon propos, nulle tergiversation ne sera admise aujourd'hui. L'heure est grave. 
J'ai trouvé LA recette ultime de cookie. 
Enfin, MA recette.
Car il n'y a rien de plus perso, je crois, que le cookie idéal.
Plus important non plus.
Le cookie est le dernier recours, le sauveur suprême, celui que tu appelles quand tu n'es plus capable de trouver une solution à tes problèmes, quand il ne reste plus aucun espoir.
 
Tu estimes sans doute que j'exagère. Un cookie n'est finalement rien d'autre qu'un pauvre biscuit agrémenté de quelques pépites chocolatées. De la farine, de l'eau, du sucre. Alors, d'où lui viendrait donc ce pouvoir salvateur que je me plaît à lui accorder ?
Prends donc 5 minutes de pause.
Pose ton délicat séant dans un fauteuil accueillant.
Et réfléchit avec moi.
Une journée pourrie où le boulot t'a ensevelie ? Hop, un cookie.
Un coup de mou, du style à rester au lit ? Hop, un cookie.
Il ne rappelle pas alors qu'il te l'avait promis ? Hop, un cookie.
Un coup de blues avec une amie, une fringale qui s'affermit, rien de précis, juste une envie ? Un cookie, un cookie, un cookie.
Un dimanche soir pourri, où il pleut jusqu'au bout de la nuit, avec la triste perspective du lundi, alors que ton repos dominical est déjà complètement déconstruit ?
... douze cookies !


La déprime n'est cependant pas son seul accompagnement. Cet aimable petit composite chocolaté peut également servir à célébrer de bonnes nouvelles. 

Comme l'entrée de MMTS dans la grande famille de Newmanity, le réseau social de celles et ceux qui aspirent à une société plus humaine, plus écologique et plus responsable.
Pour bien commencer l'année, Newmanity a décidé de développer une partie "cuisine" essentiellement végétarienne afin d'accompagner ses membres au quotidien.
Si tout se passe bien, je devrais donc désormais y contribuer régulièrement. 
Tu peux ainsi y retrouver cette recette à l'adresse suivante : Tombouctou chez Newmanity.

 
Cookies chocolat et noix





Pour une vingtaine de cookies environ

70 g de margarine bio (ou de beurre)
200 g de farine T65
100 g de chocolat noir grossièrement concassé
50 g de sucre roux
50 g de cerneaux de noix
3 cs de lait de soja
Battre la margarine et le sucre ensemble jusqu’à ce que le mélange blanchisse et soit bien homogène. Ajouter le lait et mélanger.

Verser la farine tamisée et mélanger de nouveau avec les doigts afin d’obtenir une pâte souple mais pas collante.
Ajouter les noix et le chocolat et bien répartir à travers la pâte.

Rouler la pâte en forme de saucisson, emballer dans du film alimentaire et laisser reposer au moins une petite heure au réfrigérateur. (Cette étape n’est pas indispensable mais facilite ensuite la découpe des biscuits).

Préchauffer le four à 180°C.

Sortir la pâte du frigo, la déballer et couper des rondelles d’un demi-centimètre.
Poser sur une feuille de papier sulfurisé et enfourner pour une vingtaine de minutes.
Sortir du four et laisser refroidir quelques minutes avant de les décoller du papier. 



cookies, chocolat, noix, cuisine vegane cookies, chocolat, noix, cuisine vegane

10 commentaires:

LadyMilonguera@Un siphon fon fon a dit…

Hummmmm... comme ils ont l'air bons !

Tombouctou a dit…

Et c'est pas qu'un air ! :D

Noémie a dit…

Mamamamamamamama... Mia! Purée!
Bon, je te dirai bien "c'est pas bien de faire de la compensation culinaire dans les moments tristes" mais comme je suis un peu la reine de la compensation, je préfère me taire! Et en ce moment, purée je ne sais pas si c'est l'hiver ou le manque de motivation, mais j'aimerai bien venir à Paris sur ton canapé pour m'enfiler des douzaines de cookies ensemble... qu'est ce que ça serait bien! Et Newmanity, faut que je creuse sérieusement le sujet, car le concept me plait!

RADAR B a dit…

ça a l'air bon, je crois que je vais essayer

mamapasta a dit…

j'ai une cookie-jar qui se vide vitesse grand V.....je penserai à ta recette our une prochaine fournée...le concept rouleau tronçonné je n'ai pas encore tenté...

Tombouctou a dit…

Noémie : c'est vrai, c'est pas bien. Mais il faut savoir se réconforter un peu de temps en temps. On n'est pas obligé de tous les manger d'un seul coup ! ˆ_ˆ

Radar B : j'espère que mes cookies seront à la hauteur

Mamapasta : si tu es pressée, tu peux aussi tout simplement prélever de petites boules de pate et les façonner à la main. Le rouleau permet surtout d'homogénéiser un peu la taille des biscuits.

Adrien a dit…

Humm, enfin une recette qui n'a pas trop trop de matières grasses (et accessoirement, j'ai déjà tous les ingrédients à la maison, donc pas besoin de passer au supermarché avant de me lancer dans la confection de cookies ce soir...)!
Je la fais et je reviens :)

Tombouctou a dit…

Adrien, bienvenue chez le p'tit sushi, le pays des recettes simples, gourmandes et goûtues. Avec juste le gras nécessaire.
J'espère que ces cookies auront été à la hauteur. :)

Adrien a dit…

Donc me revoilà, j'ai fait les cookies un peu plus tard que prévu (pas assez de beurre, pas assez de temps, etc.).
J'ai remplacé les noix par des noisettes mais sinon j'ai fait comme prévu par la recette. C'est effectivement ni trop sucré, ni trop gras et la pâte est très agréable à travailler avec les mains (ça ne colle pas mais on a de bonnes sensations).
Personnellement, je cuirais seulement 15 minutes (mais c'est p-e une question de four) pour éviter un rendu trop sec qui alourdit le tout.
Mais en résumé, c'est une excellente recette facilement adaptable et pas hyper équilibré! Je la referai

Tom Bouctou a dit…

Oh, un grand merci pour le "retour d'expérience".
Mon four est effectivement assez flemmard. Je crois qu'on arrive à bien cuisiner le jour où l'on connaît bien cette bestiole-là. Donc bravo pour ton adaptation. :)

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...