mardi 19 juillet 2011

Obsessions



Quelques obsessions aujourd'hui. La raison ? Mon psy (Dr Who pour les intimes) est en vacances, je suis en manque de confessions et de dénouage de nœuds. Il faut que je parle à quelqu'un !!!
Et puis, je dois faire face à un double tag. 
Surtout. 
Dans le rôle des thérapeutes maïeuticiennes, Mlles Bwak et Zazouille

Habituellement, une fois bien installée, je peux déballer tout ce qui me passe par la tête. Me taire même et laisser mon regard de taupe tenter de transpercer le mur d'en face. Mais là, non, impossible de me dérober. Une règle stricte a été édictée : il va me falloir dévoiler 7 choses sur moi. 
Pour varier un peu, et exercer mon libre arbitre, j'ai décidé de thématiser la chose. 7 obsessions au menu. Histoire de voir si un tag peut avoir des vertus thérapeutiques. :)

1 - Je peux passer un temps considérable (je ne te dirai pas exactement combien, tu aurais peur) à regarder tourner mon four, ma MAP (toute neuve), la machine à laver. C'est un spectacle fascinant, reposant. Une séance d'hypnose à domicile et à peu de frais pour me laver les neurones.

2 - J'aime (non, j'adôôôôre) ranger mes livres et cd par nom d'auteur/chronologie/numéro d'édition. Tout ça à la fois. Puis passer du temps à admirer l'ordre et le parfait alignement...
Mon traitement est commencé, désormais, je tolère qu'ils ne soient plus classés par auteur... mais par style quand même, sinon, c'est la chienlit.

3 - Je mange tout ce que l'on me met sous le nez. Je suis incapable de ne pas finir mon assiette ; elle repart toujours plus propre qu'elle n'est arrivée. Sans quoi des hordes de petits éthiopiens affamés viendront hanter mon sommeil. Pas pratique quand on veut garder la ligne.


4 - Il FAUT que le pain soit à l'endroit

5 - Si je mange de la viande un vendredi, je cours le risque d'être foudroyée sur place ou de faire une indigestion instantanée... le poulet, c'est pas de la viande, non ? Si ? Zut, suis déjà morte plusieurs centaines de fois alors. ^^ (pour la vidéo, c'est autour de 1 min 10 que ça se passe)

6 - Je mange toujours la croûte du fromage. Même si elle est dans l'assiette d'un autre.

7 - Je ne supporte pas que quelqu'un reste dans mes pattes quand je cuisine. Celui (ou celle, mais c'est plus rare) qui s'avise de ne pas respecter cette injonction de base se met de lui-même en position d'affronter les affres d'un ouragan force 5. Soit une Tombouctou au meilleur de sa forme (et armée de surcroît).


Depuis peu, une nouvelle obsession s'est ajoutée à cette liste pourtant déjà bien conséquente : le granola. Pour ma première tentative, j'ai repris une recette d'Audrey, que j'ai peu à peu tombouctisée. 



Granola aux cranberries





300 g de flocons d'avoine
100 g d'amandes
100 g de cranberries (en provenance directe du Québec grâce à l'inattendu et fort apprécié cadeau d'Epicé@nne)
50 g de graines de lin
50 g de graines de sésame
10 cl d'eau
3 cs de sirop d'érable
2 cs d'huile de noisettes
1 grosse cc de gomasio
du jus de cranberries
+ 1 cs de sucre roux


Commencer par redonner un peu de peps aux fruits en les faisant reposer une heure au moins dans du jus de cranberries.

Préchauffer le four à 150°C.
Pendant ce temps, mélanger les flocons d'avoine, les amandes grossièrement concassées, les graines de lin et de sésame. Ajouter les cranberries égouttées, puis le gomasio (ou à défaut, une pincée de fleur de sel).

Faire chauffer l'eau et incorporer le sirop d'érable et l'huile de noisette. Verser ce mélange sur les céréales. Bien mélanger.
Étaler le granola sur une grande plaque de cuisson. Pour ma part, vu la taille ridicule de mon four, je le dispose dans deux moules à manqué. 

Enfourner et cuire 40-50 minutes, en veillant à bien remuer le mélange toutes les 10 minutes. Saupoudrer d'une cs de sucre roux dès la sortie du four et mélanger.



12 commentaires:

agnès a dit…

il est parfait ce granola, j'adopte :)

Gen a dit…

On a tous nos petites manies, si tu savais! Mais je trouve que c'est aussi ce qui fait le charme d'une personne^^ Mais j'ai appris un truc, je ne savait pas pour le pain à l'envers.
Et le granola est top!

Alexanne a dit…

je suis pareille que toi sur les obsessions n° 3 et 4, mais alors la n°6, manger les croûtes de fromages !!! ohh nan !!! peux pas, surtout quand je repense au Comté de 36 mois que nous avons dans l'frigo dont la croûte suinte, ..... !! :O
j'ai testé une fois du granola au choc, mais celui-ci me fait bien envie avec toutes les bonnes choses saines qu'il contient :D

Noémie a dit…

1. Je peux fixer le mur, mon plafond, mon lit pendant ouh la euh j'ose pas dire sans me rendre compte du temps qui passe tellement mes neurones fusionnent...
2.Je range mes DVD par réalisateurs, par genre (mais des fois ces cons ils font pas le même genre dans leur propre cinématographie les cons!)et par année de production
3. Je mange tout ce qu'on me met sous le nez, je veux jamais jeter même si c périmé je tente un dernier secours car les enfants du Burkina, je les revois tous les jours dans ma tête comme si j'y étais encore...
4. Il faut que le pain soit absolument à l'endroit, ma grand mère parlait de Dieu, mon grand père lui dit qu'à l'envers cela signifie qu'on ne le mérite pas, qu'on l'a volé...
5. Je mange jamais de poisson le vendredi ;)
6. Je mange jamais la croute du fromage même quand j'en connais la fabrication ^^
7. Je ne supporte pas qqn dans mes pattes en cuisine, mon mec, ma mère, une pote... Tous qu'ils dégagent de l'endroit magique! Surtout quand ta cuisine fait 5m² et que tu optimises l'espace...

Et oui, ne t'inquiète pas, nous avons toutes un petit grain qq part, a ce qui parait, c'est ce qui fait notre charme ^^
Je connais pas le granola mais ça commence à m'intriguer à le voir sur plusieurs blogs... Moi c'est les biscuits et les muffins, je suis gaga avec ça...

Zazouille-et-cie a dit…

Maïeuticienne...tiens, tiens, ce mot résonne particulièrement à mes oreilles et ce terme me rapproche beaucoup de mon travail quotidien...amusant que tu aies choisi cette expression !
Moi aussi j'ai beaucoup d'obsessions et beaucoup relatives au livres : classement par thème et par auteur, ne jamais prendre le premier livre de la pile dans une librairie mais toujours le choisir avec soin (qu'il ne soit ni rayé ni écorné)...
Quant à ton granola, il m'a l'air sacrément addictif et risque de créer beaucoup de nouvelles obsessions effectivement !
Merci d'avoir joué le jeu en tout cas et à bientôt !

BiÔna a dit…

Très intéressant, le gomasio dans le granola.

Pour le reste, j'avoue me reconnaître dans certaines de tes obsessions.

Je ne vois pas comment quelqu'un peut se permettre de venir m'embêter en cuisine. C'est terrible à dire, mais le pire c'est quand il arrive par derrière comme une fouine et place ses mains amoureusement autour de ma taille... ce n'est pas seulement énervant, c'est dangereux (je suis dans une transe cuisinière si forte que je ne l'entend pas toujours arriver) car je peux réagir brusquement et ébouillanter l'intrus. La cuisine c'est un sanctuaire, on ne plaisante pas avec le sacré.

Bon, pour le rangement des livres, tu auras un infarctus quand tu verras la tronche de mes bibliothèques... mais je te mettrai quelques croûtes de côté pour me faire pardonner ;)

A bientôt !

p.s. msuis bien marrée avec la "vegan police" !!

Tombouctou a dit…

Agnès : j'aime bien l'idée de la perfection, merci. ^^

Gen : A ma décharge,beaucoup de ces manies ne sont pas de mon fait, mais un héritage familial (le cas du pain est typique). Mais impossible de m'en dépêtrer.

Alexanne : Ah, les croutes de fromage, c'est toute une éducation, ça ne s'acquiert pas avec le temps. Alors je comprends bien que cela te rebute.

Noémie : merci d'avoir aussi joué le jeu. :)
Comme toi, à force de voir du granola partout, j'ai tenté un matin où je n'avais plus rien pour le p'tit-déj'. Et je n'ai pas regretté.

Zazouille : contente de ce heureux hasard ! Il faudra que tu développes un peu à l'occasion parce que ça laisse quand même pas mal de possibilités.

BiÔna : tu sais ce que c'est, on me dit sel et sésame dans une recette, je pense automatiquement gomasio. Le pire, c'est que je le fais ! ^^
La Vegan police est fabuleuse !:D

lunefantasy a dit…

1-je ne supporte pas qu'on pique dans mon assiette, je sors les crocs et suis capable de ne pas finir mon assiette. Non mais des fois, faudrait pas exagérer, personne n'a été invité à goûter.

2 - Je ne supporte personne dans la cuisine lorsque j'y officie, de toute façon c'est jamais fait comme il faut quand on veut m'aider, et puis j'ai rien demander et comme ça si c'est pas bon c'est uniquement de ma faute, sinon j'ai un doute...

3- j'ai arrêté de ranger mes livres dans un quelconque ordre, avec l'Arbre qui en lit 5 en même temps et qui les repose où bon lui semble j'ai baissé les bras.

4-lorsqu'il pleut, je regarde par la fenêtre des heures, commente le flux pour moi toute seule (des réminiscences d'une inondation sans doute)

5- je supporte pas qu'on oublie le linge dans le sèche linge sinon on est obligé de repasser et c'est qui qui s'y colle ???? hein c'est qui ?

6- faut pas me gonfler le matin avant ma douche et ensuite mon thé (oui dans cet ordre) sauf les mômes (ils comprendront plus tard), et en plus c'est l'Arbre qui doit me le faire le thé, je me rends compte que lorsqu'il est pas là, j'en bois plus

7- si je mange une andouillette (soit une fois par an) il faut toujours que je l'accompagne d'un coca, c'est comme ça (je pense sincèrement que c'est pour faciliter la digestion...)

bon et maintenant il va falloir que je pense au granola et vérifier la faisabilité d'un combiné avec le thé...IL faudrait que je le fasse tout de même ce thé

Chris a dit…

Ohhh c'est drôle comme les points 6 et 7 me parlent :)))
Le granola a l'air délicieux...

Gaëlle a dit…

Ah, je me reconnais bien dans certains points :)
A part ça, merci pour cette recette de granola, j'adore ça et pourtant je n'en ai encore jamais fait maison.

Tombouctou a dit…

Lune : je note la grande constance d'une profonde intolérance de chacune à l'invasion cuisinière. :)
Mais quand même, il faut bien l'admettre, c'est toujours agréable d'avoir quelqu'un qui montre le bout de son nez au moment opportun (soit quand il faut faire la vaisselle). LeRat™ commence à bien réagir en la matière... ^^

Chris : Ah chic, une autre crout'ophile !

Gaëlle : J'étais réellement très perplexe... La douce odeur du granola tout chaud sorti du four m'a définitivement convaincue. :)

toutendouceurs a dit…

Moi aussi je trie mes livres par auteur. C'est grave ? Non parce que justement, j'ai rangé ma bibliothèque cet après-midi. Je suis atteinte ! En tout cas ton granola a l'air bien bon :)
Bises, bonne soirée !
Delphine

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...