mardi 26 juillet 2011

Sprint



Depuis plusieurs semaines, je ne cesse de courir. 
Et je ne cesse de perdre ma course. Car, vois-tu, contre le temps, je suis une piètre combattante. Il sait très bien que, quoi que je fasse, quoi que je pense, il gagnera toujours. Ce qui ne l'empêche pas de me mettre des bâtons dans les roues et autres handicaps sur le dos. 
Il est vicelard le pépère !
Avec un vrai sens de l'innovation. Dernière trouvaille : me ronger de l'intérieur. D'une manière suffisamment sournoise et indécelable pour que les médecins me lancent leur regard le plus condescendant, accompagné du célèbe "Mais, faut vous détendre madame". 

Noooooon, c'te blague ! 

Je dois être sérieusement atteinte parce que je n'y avais absolument pas songé. On n'est pas loin de la lourde affection psychique là, non ? A défaut de m'hospitaliser en gastro-entérologie, ces chers disciples d'Hypocrate pourraient au moins avoir l'obligeance de m'accueillir à Ste Anne...

Ce déni médical commence à me taper sur les nerfs au plus haut degré. A tel point que j'ai décidé de les snober. Et d'attendre de tomber raide à leurs pieds. Non mais, ils verront bien alors si je suis une simulatrice, une chochotte, une douillette geignarde !

Bizaremment, LeRat™ émet régulièrement de bienveillantes réserves quant à l'efficacité de ma stratégie "moi-ou-eux".
Je ne lui en veux pas trop. Il est pacifiste LeRat™, il ne comprend rien à la stratégie militaire.
Bienveillante à mon tour, je le laisse gromeler dans sa barbe tout en affûtant mes armes.


Oh, mais je cause, je cause, et je dérive. Ce n'est pas du tout de cela que je voulais t'entretenir moi. Je suis désormais tellement loin du rivage que je ne pense pas pouvoir correctement retomber sur mes pattes. Alors tant pis. 

Sans transision, j'annonce ma réponse au tag de Julhya.
Remise de prix au programme pour 5 blogs. Choisis entre mes dernières découvertes et mes addictions plus anciennes.

Prix de la nippophilie : Zazouille et compagnie. Qui a l'art de distiller de merveilleuses images et impressions de son séjour au Japon. C'est un très beau voyage que je fais à chaque fois grâce à elle.

Prix du "oh, c'est tout à fait moi" : Te parler de ma vie. La nourriture et la gourmandise sont de fabuleux refuges pour certaines angoissées. Qui se transforment bien souvent en prison inviolable. Elle en parle très bien.

Prix de l'habileté digitale : Les fantaisies de Lune. Je suis fan. Tout simplement.

Prix de la vigilance : Le féminin l'emporte. Avec toujours beaucoup d'humour. Et au détriment de la vulgarité de certaines publicités qui ne savent que dénigrer les individus.

Prix DeLorean : Time travel kitchen. La cuisine fait voyager, c'est bien connu. Mais dans le temps, y avais-tu pensé ?

Hors catégorie, prix Hakuna Matata : Julhya et Ma vie de boulet. Parce que c'est toujours un immense palisir de lire ses textes. Encore plus quand elle se laisse aller à la fiction. Et parce qu'elle a de l'énergie à revendre. Il en faut pour jongler entre un Hippo, un boulot/formation et une super vie de théâtreuse.


Pour rester dans l'esprit concours et prix, voici venir mes cupcakes cévenols. Avec lesquels je suis toute fière de participer au premier concours de cuisine végane et durable.


Cupcakes cévenols




Pour 8-10 cupcakes

180 g de farine de châtaignes
150 g de sucre roux + 1 cs
100 ml de purée d'amandes blanches
100 g de tofu soyeux
1 cc de poudre à lever
1/2 cc de bicarbonate
1 pincée de sel

1 poire

150 ml de lait d'amandes
3 cs de crème de riz
de la crème de marrons


Commencer par préparer la poire. 
La laver, la peler et la découper en dés. Déposer les morceaux de poire dans une petite casserole, ajouter 1 cs de sucre et couvrir de lait d'amandes. Porter à ébullition puis baisser le feu au minimum et laisser cuire 15 minutes.
Quand la poire est tendre, la sortir du lait et réserver. 

Avec le lait restant, préparer la crème qui viendra courir les cupcakes. Ajouter la crème de riz et, tout en remuant, laisser sur feu vif quelques minutes. Le lait va peu à peu épaissir, et continuera de même en refroidissant.

Préparer enfin les cupcakes.
Préchauffer le four à 180°C.
Fouetter vivement le tofu et le sucre. Ajouter la purée d'amandes.
Tamiser la farine et la poudre à lever. Incorporer à l'appareil. Ajouter le bicarbonate et le sel. Puis les morceaux de poire. Mélanger délicatement.

Répartir dans des moules à cupcakes (muffins) et cuire 15-20 minutes.


Quand les cupcakes et la crème ont bien refroidi, décorer les gâteaux à l'aide d'une poche à douille en mariant crème d'amandes et crème de marrons.


13 commentaires:

teparlerdemavie a dit…

Il a l'air excellent ce cupcake!

Et merci pour l'award, je suis flattée.

Gen a dit…

Hum avec de la crème de marron tu ne pouvais pas me faire plus plaisir!

Zazouille-et-cie a dit…

Merci, merci ! Je suis touchée et j'ai encore beaucoup d'évasions japonaises à faire partager...en attendant de repartir...
PS- attention à l'ulcère de stress, même si la crème de marron peut-être un bon pansement !

Mlle Pigut a dit…

ZZZZZZZZZZZZZEEENNN, si tu cours trop après le temps tu vas finir par en manquer davantage!

Super que tu aies participé au concours, et avec quel dessert... wow, bravo, il me fait envie! Et merci pour les découvertes bloguesques!

Tombouctou a dit…

Te parler de ma vie : c'est bien normal, j'apprécie beaucoup la lecture de ton blog. :)

Gen : Ah, on a un point commun de plus. :)
Moi non plus, je ne résiste pas à la crème de marrons !

Zazouille : Chic, j'ai hâte !

Mlle Pigut : j'm'soigne, j'm'soigne. :)

Chris a dit…

Hummm si tu me prends par les sentiments comme ça...je ne résiste pas ! La crème de marron, un de mes plus grands péchés mignons...

Sweet Faery a dit…

De temps en temps, à moi aussi il me faudrait des journées de 48h, ou bien ne pas dormir pourrait être une solution ^^' Bravo en tout cas pour ces muffins aussi beaux que bio !

Noémie a dit…

Ah mais c'est toi donc!! ^^ Au fil des blogs finalement on va trouver qui a fait quoi et le suspense se déloge... Pourquoi cévenol ?

Et pour le début du post : Je connais tellement ça, et je connais aussi les médecins qui ne savent pas reconnaître que cette maladie est certes psycho somatique mais qu'on en chie bande de nazs! Parole d'une spasmophile, patiente avérée des gastroentérologues et autres conneries du genre ^^ et j'adore me venger sur la nourriture... Et j'me soigne!

Tombouctou a dit…

Chris : Nous avons le même. :)

Sweet Faery : la RTS (réduction du temps de sommeil), j'ai essayé. Involontairement. Et ce n'est pas hyper efficace.
Contente de revoir par ici. :)

Noémie : j'ai grandi dans les Cévennes, j'y suis très attachée. Et c'est le royaume de la châtaigne.
Je connais aussi très bien la spasmophilie (hélas !) et l'incompréhension qu'elle suscite très souvent. J'ai pas mal réduit ses manifestations en travaillant sur mes angoisses, et en faisant beaucoup de sport.

BiÔna a dit…

C'est super que tu aies participé.

Je suis assez fière : je les ai vus dans la liste des desserts et je me suis dit que ce devait être toi, sans rire. Bon OK, le tofu soyeux m'a aidée, bon OK, je sais que tu aimes la crème de marrons, mais pour les Cévennes comment aurais-je pu savoir (ou alors tu l'avais déjà dit et j'ai oublié)? En tout cas, vive la "Tombouctou touch", ils sont superbes, j'ai faim.

Et f**k aux médecins, rien de pire que de sortir d'une consultation en se sentant incompris(e).

Quand ils ne savent pas ce qu'on a "c'est psy" et quand "c'est dans la tête" ils ne peuvent rien pour toi. Je suis également très remontée contre eux, à divers égards.

Noémie a dit…

Moi de même : Beaucoup de travail sur mes angoisses, et aujourd'hui, j'ai encore quelques passages à vide, mais je gère beaucoup mieux tout ça!! J'adore ta jolie recette et je l'ai noté... Bises

Annellénor a dit…

Je découvre ce fabuleux dessert via Saveurs Durables, il met mes châtaigno-marrono-papilles en émoi et je me jure de leur faire goûter très très bientôt ! Merci pour cette belle idée gourmande !!!

Artichaut et cerise noire a dit…

Je découvre avec plaisir ton blog grâce à tes cupcakes. Je n'avais pas encore pensé à faire une recherche sur "cupcakes cévénols" pour savoir qui se cachait derrière cette belle recette. Je suis Céline et je pense que nous allons nous rencontrer au salon Saveurs durables car comme toi, je suis finaliste dans la catégorie amateur dessert avec Les pommes et coings pochés et leur pain d'épices. Je vais continuer à surfer sur ton blog et te dit à samedi!

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...