jeudi 5 avril 2012

Conter fleurette


Deux billets en une seule semaine ! Je t'entends défaillir d'émotion face à ton écran.
Moi-même, j'ai du mal à y croire.

Ne vois pas là un regain d'énergie ou une déferlante d'inspiration. Non. C'est le résultat d'un concours de circonstances très centrées autour du site recettes.de.
Car, après la chasse à l’œuf, je te propose d'aller cueillir des fleurs, le thème du concours d'Avril étant "les fleurs en cuisine" : en déco, en ingrédients, en extrait, en détournement...
Toutes les options te sont autorisées.
Malgré cette large ouverture, mon choix ne s'est pas fait facilement, tu peux me croire. D'ailleurs,  je m'en vais te narrer les aventures de Tombouctou au pays des fleurs.

Étape n°1 : étant affublée de deux mains gauches, l'option "décoration florale" s'est exclue d'elle-même.

Étape n°2 : la quête des fleurs comestibles s'est avérée longue et difficile. Je dois avouer que j'ai vite renoncé.

Étape n°3 : d'abord, qu'est-ce qu'on peut manger comme fleur ???

Étape n°4 : très rapide tour de table, mes connaissances se limitant aux fleurs de courgettes (pas encore la saison), à l'eau de fleur d'oranger et à l'eau de rose.

Étape n°5 : va trouver l'inspiration avec ça !

Etape n°6 : du coup, pour essayer de me rassurer, de me retrouver sur un terrain plus familier, j'ai décidé de faire ma contrariante : pour lancer ce concours, je concocterai un plat salé ! (pour ceux et celles qui ne connaissent pas encore bien Tombouctou, je préciserai que c'est le fait de pas vouloir faire comme tout le monde qui m'est habituel, pas de cuisiner exclusivement salé).

Étape n°7 : après cette délicate introspection, j'ai poursuivi mes recherches. Car c'est bien joli de vouloir cuisiner de l'eau de rose en version salée, encore faut-il s'assurer un minimum de bon goût.

Au final, grâce à Végécarib et à un pifomètre affûté, j'ai réalisé un Kitchari (plat traditionnel indien, au nom protéïforme) légèrement parfumé à l'eau de rose. Qui a l'avantage d'être complet, équilibré, végétalien et très savoureux.


Kitchari (ou Kitcheree) aux lentilles corail



Pour 2 personnes

100 g de riz basmati
100 g de lentilles corail
2 carottes
1/2 pomme
3 cm de gingembre frais, pelé et émincé
1 cs d'huile d'olive
2 cc de graines de coriandre moulues
1 cc de graines de cumin
1 cc d'eau de rose
1/2 cc de curcuma
1 pincée de sel


Peler, laver et débiter les carottes en cubes. 
Faire chauffer l'huile dans une poêle, ajouter les épices et le gingembre et laisser cuire à feu moyen 2 ou 3 minutes en remuant régulièrement. Quand le gingembre est coloré, ajouter les dés de carottes et prolonger la cuisson quelques minutes, le temps que les carottes aussi prennent des couleurs.
Couvrir alors avec le riz, les lentilles, l'eau de rose et 3 verres d'eau salée. Couvrir et cuire à feu doux une dizaine de minutes.
Bien surveiller le kitchari : il doit rester humide et le riz a tendance à assez vite accrocher.
Au moment de servir, parsemer de quelques cubes de pommes (type Granny Smith, c'est l'idéal) et rectifier l'assaisonnement.

La saveur de la rose est très discrète, mais elle contrebalance bien l'amertume du curcuma.






Pour en savoir plus sur le "défi fleurs", il suffit de cliquer sur le logo ci-dessous.


Et de faire un tour sur les blogs des membres du jury qui sauront, je n'en doute pas, te fournir d'appréciables sources d'inspirations.

15 commentaires:

véro ndg a dit…

Bon aller, je serais la 1ère à laisser un com. D'abord découverte de ton blog ce matin(j'adore le graphisme et l'écriture), puis lecture du post, j'adore le ton, bon le pseudo aussi original qui correspond, je me doute à toute une histoire, quant à la recette, le tout réuni m'a donné envie de la réaliser tout de suite.Et enfin un blog culinaire d'homme c'est rare!
BJ
Véronique
https://www.facebook.com/groups/55093353486/

lunefantasy a dit…

j'ai ri à la lecture, puis à celle des commentaires.

ensuite je suis heureuse, oui heureuse vois-tu de pouvoir me régaler d'une recette indienne à l'eau de rose moi qui aime tant cette douceur légèrement sucrée...

alors je sens que je vais me régaler encore une fois dans le pillage

Tombouctou a dit…

Véronique : un grand merci pour ton mot enthousiaste. J'espère que la vérité ne l'amoindrira pas trop : malgré son côté bourru, Tombouctou s'accorde au féminin. :)

Lune : j'aime vraiment savoir que le pillage te réjouis ! Je te laisse continuer avec un immense plaisir.
Et j'essaierai également de cuisiner plus souvent l'eau de rose.

Laurence a dit…

Je l'insere de suite dans ma nouvelle to do list celle-la ^^ Elle est très raccord avec mon billet du jour qui plus est.
Sans eau de rose, tu crois que j'apprécierai autant la recette ?
Bises Claire et a très bientôt. Bon WE de Pâques ^^

mamapasta a dit…

Tombouctou!!! tu aurais pu faire du choux fleur.....ou a grosse fleur en bouton nommée artichaut....Les fleurs qui se mangent, c'est plutot pour moi qui vit les pieds dans la prairie...Mais ton histoire à l'eau de rose me plait bien..

Zazouille-et-cie a dit…

Oui, tu l'as dit je défaille devant une telle verve et ta recette fleurie !!
Bon, ben moi j'en ai trouvé des fleurs de courgettes sur mon marché - des avantages d'habiter dans le sud parfois - alors je me lance dans le défi fleur avec une recette qui a ravit mes papilles...
Merci pour le challenge, ça m'a donné le peps qui me manquait pour publier un nouveau post !
Allez, après mon omelette subversive, je pars à la chasse aux oeufs !

Laurence a dit…

Aussitôt dit, aussitôt fait ! Au menu de ce soir comme prévu. J'ai suivi a la lettre ta recette sans l'eau de rose ... ;( Je n'en ai pas chez moi ...
Dommage, ca racontait une belle histoire a l'eau de rose.
Je publierai cette recette a mon tour en te citant bien entendu des la semaine prochaine.
A bientôt Claire.

Anonyme a dit…

Un petit bizou en chocolat pas très caché de la part d'un petit mammifère, donc vivipare, qui ne peut donc pas trop laisser d'oeufs.

Coralie a dit…

Je ne m'y connais pas trop en fleur non plus mais j'ai une idée sous le coude ! Pour une fois que j'aurai le temps de participer à un concours... Ta recette me fait bien envie même si à la maison, Monsieur n'aimera sûrement pas que je mette de l'eau de rose dans son plat indien !

Sweet Faery a dit…

Voilà une de ces recettes bien pratiques où l'apport en protéines est juste parfait !

Tombouctou a dit…

Laurence : j'ai tellement tardé à répondre que j'ai pu voir ta recette avant. Bravo pour l'évolution du plat ! :)

Mamapasta : c'est vrai, j'y ai pensé. Surtout aux artichauts. Sauf que j'ai une préférence pour les petits violets ou les calices qui se mangent crus, et qui se feront encore un peu attendre.

Zazouille : ah, je fantasme sur les fleurs de courgettes. j'en mange si rarement !

Le nouvel Ano : *^-^*

Coralie : tu peux aisément enlever l'eau de rose. Il faudra peut-être juste ajouter une petite dose de sucre pour équilibrer le curcuma.

Sweet Faery : bien vu ! C'est en partie pour ça que je me tourne de plus en plus vers la cuisine indienne. :)

BiÔna a dit…

J'ai pô eu le temps de me consacrer à ce joli thème mais ton plat me séduit grandement. OK je ne l'ai pas encore goûté, mais il me séduit en premier lieu intellectuellement par l'utilisation de l'eau de rose dans le salé... SUPER IDEE. Aussi, tu dis que tu ne sais pas quelles fleurs sont comestibles mais si tu n'avais pas été là, j'aurais peut-être empoisonné le jury de la finale du concours saveurs durables (chuuuuut !!!)

Noémie a dit…

Et je repère ta méthode commerciale qui consiste à rajouter une serviette fleurs sur ta photo pour faire rentrer l'idée que la recette contient bel et bien des fleurs... En tout cas, moi je vois Sandrine qui m'a donné la mission de cuisiner avec des fleurs et j'ai vu qu'à biocoop ils vendaient des pétales de rose et d'hibiscus et j'y réfléchis toujours...

Sébastien a dit…

Testé et validé ce soir mais sans eau de rose ni pomme... enfin, je n'en ai pas trouvé dans mon assiette. ;-)

Tombouctou a dit…

Sébastien : donc, pour résumer, vous avez mangé du riz aux lentilles ! ^^

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...