dimanche 1 avril 2012

La saison de la chasse


- Mais c'est pas possible, qu'est-ce que tu fabriques ! Si tu continues à lambiner de la sorte, tu n'attraperas rien du tout, lance Paula en constatant que le sac de Bob est toujours dans l'entrée.
- J'arriiiiiiiive, réponds un Bob peu enthousiaste.
- Dépêche-toi un peu plus que ça !
- Vraiment, c'est indispensable ?
- Oui.
- Tu sais bien que je n'aime pas du tout y aller.
- Je le sais mais je ne peux pas m'en occuper cette année alors c'est à toi de te débrouiller. 
- Je n'aime pas du tout du tout du tout..., marmonne Bob avec une toute petite voix.
- Allez, prends sur toi que diantre ! lâche Paula en lui donnant un grand coup dans le dos (qui se veut encourageant mais s'avère surtout douloureux).

Tout en trainant très ostensiblement les pieds, Bob sort de chez eux et se dirige vers la plaine, là où Paula a repéré un vol de leur future nourriture.
Elle est douée pour ça Paula. C'est elle la chasseuse de la famille. La bâtisseuse aussi. D'ailleurs, elle est présentement occupée à la construction de leur nouvel abri, d'où sa délégation de pouvoirs à Bob.
Qui rechigne. 
Depuis son heureuse découverte du blé carré, il préfère largement passer ses journées à s'occuper de leurs cultures, à bouturer, greffer, croiser...
Mais aujourd'hui, impossible de se défausser.
Donc Bob part. Le manque de motivation aidant, il se perd. Tourne en rond un bon moment avant de repérer enfin un vol de spécimens grassouillets. Enfin, c'est plutôt eux qui semblent l'avoir repéré. Il fait un bien piètre chasseur, même ces bestioles sans queue ni tête l'ont remarqué.
Après un long soupir de circonstance, il se lance à la poursuite, formulant le vœu que l'un d'eux tombe de lui-même dans son escarcelle.
Hélas, le sort s'acharne et il est contraint de sortir son arme. Un peu tremblant, il vise et tire. A côté.
Malgré le fiasco évident de sa tentative, il garde un moment la pause, se demandant s'il trouvera le courage de recommencer. Un léger dodelinement de sa tête trahit sa résignation. Il fouille ses poches à la recherche de munition et tend à nouveau le bras.
Encore raté !
Ce petit jeu dure toute l'après-midi.
La nuit se décidant enfin à tomber, il rentre. Bredouille.

Sa silhouette se détache à peine dans la nuit maintenant bien installée pourtant Paula comprend tout de suite. Elle fronce les sourcils et prend son air le plus mécontent avant de lancer :
- Que va-t-on faire ? Ils ne reviendront pas avant l'année prochaine. Tu sais bien qu'il n'y a qu'au début du printemps que l'on peut voir d'aussi beaux groupements d’œufs !
Bob fait encore quelques pas.
Bizarrement, un sourire se dessine sur ses lèvres.
- Est-il devenu fou ? se demande Paula. C'était peut-être trop pour lui, je n'aurais pas dû lui forcer la main.
- Je crois que j'ai trouvé une solution. En me perdant, j'ai découvert une mare où d'étranges boules blanches flottaient. On aurait dit des œufs durs.
- Et, et, et ? s'impatiente Paula.
- Et en fait non. C'est une plante. Je suis sûr qu'on peut en faire quelque chose, même si ça n'a pas beaucoup de goût. Je l'ai appelé "tofu".
- Pourquoi ???
- Parce que ! 
Et Bob rentre fièrement dans leur nouveau chez eux, sans un mot de plus. Quelques fois, il faut savoir imposer ses décisions, aussi farfelues soient elles.

Tu l'auras compris, Bob n'est pas un chasseur fiable. Il a aussi laissé s'échapper le lapin de Pâques, et lui a préféré ses carottes.


Carrot Cake tout végétal





Pour un cake

300 g de carottes râpées
200 g de farine (50 g de farine de riz + 50 g de farine de sarrasin + 100 g de Mix Schar et 1 cc de gomme de guar dans mon cas pour une version sans gluten)
125 g de noix
100 g de compote de pommes
40 g d'huile de noix (soit 3 cs)
3 cs de miel ou de sirop d'érable
1/2 sachet de levure
2 cc de cannelle
1 cc de gingembre
1/2 cc de noix de muscade
1/2 cc de bicarbonate de soude
1/2 cc de jus de citron
1 pincée de sel

Préchauffer le four à 180°C.

Laver, peler et râper les carottes.
Dans un saladier, mélanger la (ou les) farine(s), le bicarbonate, les épices et le sel.
Ajouter ensuite l'huile, les carottes et les noix.
Dans un petit récipient, bien mélanger la compote, la levure, le miel et le jus de citron.
Incorporer à la première préparation.


Répartir dans un moule à cake et enfourner pour une heure.
Vérifier la cuisson à l'aide d'un couteau : sa pointe doit ressortir sèche.




Laisser refroidir avant de démouler et servir avec un peu de fromage blanc ou de yaourt soja fouetté avec un filet de sirop d'érable et de jus de citron.


Cette recette est un peu particulière. Elle accompagne le lancement du défi d'Avril de recettes.de. Un beau défi puisqu'il s'agit de chasser les œufs hors des recettes.
Le jury est composé de 3 membres :
Juliette / Sorcilili de La Marmite à M'Alices
Tombouctou de Much more than Sushi

Les novices trouveront quelques indications sur la page du défi, et également en se promenant sur mon blog.
Pour les habitués, et bien, faites comme d'hab'. :)

 carottes, carrot cake, sans gluten, cuisine vegane

21 commentaires:

Laurence a dit…

Ta recette me plait pour des tas de raisons :
1- Je kiffe trop les carottes cakes mais je crois que tu le sais ^^
2- Tes farines sont très intéressantes ici.
3- Tes photos me donnent trop envie !!

Et puis et puis, rien a voir mais je n'ai rien compris au défi ! J'aurais du me renseigner avant d'écrire mais c'est dit et fait ;( Je file voir pour être moins blonde.

Bises gourmandes Claire et a tres bientooot !

Ellen a dit…

ça m'a vraiment l'air délicieux...J peux venir prendre le goûter ????!!!

Tombouctou a dit…

Laurence : le but du jeu est de cuisiner sans oeufs, précisément de leur substituer un autre produit. Le plat ne doit pas forcément être totalement végétalien. j'attends avec impatience les oeufs à la neige sans oeufs. ^^
Il y a même de petits cadeaux forts gourmands à gagner. :)

Ellen : avec grand plaisir. :)
Y'a juste un petit problème : il n'y en a plus. Entre LeRat (individu de sexe masculin, assez portés sur les gâteaux) et moi, ce pauvre cake n'avait pas beaucoup de chances de passer le w-e.

Cocotte et Biscotte a dit…

héhé encore une recette sans œuf c'est top ça. Je n'ai toujours pas pris le temps de tester le fameux carrot cake et c'est ta recette que je choisirai car tout végétal. merci ;)

Mély a dit…

Je peux en avoir une tranche (ou deux) ?
Il a l'air super bon... Avec tout plein d'épices, de noix, de compote de pommes...

Et, j'adore ton histoire :-)

CITA a dit…

une belle entrèe en matiére pour nous présenter un gâteau étonnant...biz

Zazouille-et-cie a dit…

J'aime beaucoup le côté absurde de ton texte, ça m'amuse beaucoup et en même temps la chute me suggère une idée pour peut-être participer à ce défi de la chasse aux oeufs ! je vais essayer de prendre le temps...
Quant au carrot cake j'adore et cela fait longtemps que je n'en ai pas fait - je m'en vais essayer bientôt ta recette vegan.
PS - une pensée pour toi ce week-end en écoutant la radio : la première patisserie-salon de thé sans gluten vient d'ouvrir à Paris, elle s'appelle Helmut Newcake et se situe 36 rue Bichat dans le 10ième... à tester ?!

lunefantasy a dit…

MOI J'AVOUE JE L'AIME BEAUCOUP ta nouvelle rubrique, parce que finalement cela me motive un peu plus à reprendre du poil de la bête (non pas de lapin)

Noémie a dit…

Il a bien raison de chasser le tofu Bob, je suis bien d'accord avec lui c'est bien plus simple à attrapper!! En tout cas cette jolie recette qui me fait de l'oeil va droit dans le carnet magique des recettes à tester de Mlle cerise qui se régale de voir les cerisiers fleurir :)

Delphine a dit…

marrant je viens d'en faire un aussi tout végétal avec un peu plus de citron, de la noix de coco et aromatisé au rhum mais ta version épicée me tente vraiment bien avec cannelle gingembre et muscade...

Tombouctou a dit…

Cocotte et Biscotte : ma version est très épicée, mas forcément hyper orthodoxe au niveau du goût. Mais j'espère qu'il vous plaira.

Mély : si on arrive à faire ce fameux pique-nique, j'en apporterai un ! :)

Cita : il faut ce qu'il faut pour démontrer qu'on peut vivre sans oeufs.

Zazouille : ce serait bien que tu rejoignes la troupe des chasseuses !
Helmut New Cake, j'en ai déjà entendu parlé. Je prévois d'aller y bruncher un de ces jours. Merci beaucoup de me l'avoir signalé. :)

Lune : le p'tit sushi reconnu d'utilité publique ? Oh, c'est chouette ça !

Noémie : et moins fragile avec ça ! Que des avantages.
J'aime bien l'idée d'intégrer ton carnet "magique"... ^^

Tombouctou a dit…

Delphine : un carrot cake des îles en quelque sorte. Très tentant !
J'espère que tu partageras ta recette. :)

Coralie a dit…

D'une j'adore les carrot cake et de deux, un carrot cake 100% végétal, je ne peux que craquer !

Sweet Faery a dit…

Mmm... j'avais oublié comme c'est bon, le carrot cake. J'en avais une fois fait en réduisant des noix en poudre puis en purée pour obtenir un beurre. Les saveurs se marient très bien. Et quelle belle couleur brune !

Valérie ( Franche-Comté ) a dit…

Une délicieuse gourmandise et originale
Je te souhaite une belle journée
Valérie.

Loïc marande a dit…

Comme d'habitude, c'est très bien amené.
Quel est l'intérêt de la gomme de guar (je ne connais pas)?

Loïc marande a dit…

Allo ?

Tombouctou a dit…

Loïc : euh oui, je sais, j'ai zappé vos messages. *_*
Alors, la gomme de guar... elle est utile pour la cuisine sans gluten car son côté fibreux pallie quelque peu l'absence de gluten (et donc de tenue et de levée). Au final, le pain ou le gâteau concernés vont moins s'effriter.

Loïc marande a dit…

merci :)

Zazouille-et-cie a dit…

Bon ben moi, je rends les armes... je crois que j'aime trop les oeufs pour les chasser de ma cuisine ! ;-)
Aucune recette parmi celles que j'ai testées ne me parait "digne" d'être publiée et après m'être un peu trop torturée à mon goût je rejoins le fait qu'il n'y a rien de tel que de cuisiner pour se faire plaisir plutôt que de se forcer à réaliser une recette pour publier...
La bise !
Isabelle.

Gourmande sans Gluten a dit…

Miam !! Une bien belle version de carot-cake

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...