mercredi 23 mai 2012

Houston, on a un problème


Depuis deux ans, la station interstellaire MMTS était en orbite elliptique autour de deux corps célestes, les biens nommés Inspiration et Gourmandise. Le lancement, quoique quelque peu précipité, s’était déroulé dans d’excellentes conditions. La mise en orbite avait été quasi-spontanée, permettant un début d’exploration de la zone rapide et minutieux. Très vite, des contacts furent pris avec les autres résidents du secteur et les limites du monde connu sans cesse repoussées.

Cette mission n’avait pas de programme clairement établi mais savait s’adapter au cours spontané des événements. Il y avait eu quelques belles surprises, quelques échecs cuisants aussi mais qui n’avaient jamais remis en question la viabilité de l’expérience.

Pourtant, quelque chose se préparait dans les profondeurs de la station. Au début du phénomène, les changements furent si minimes qu’ils échappèrent complètement à l’attention de l’équipage. Au bout de quelques semaines cependant, des indices parlants apparurent. Là encore, la chef de bord n'y attacha pas beaucoup d’importance, attribuant ces variations à la fatigue et à l’usure.

Un jour, pourtant, le déni ne fût plus possible. Ce matin-là, toutes les alarmes s’époumonèrent en cœur afin de signaler la gravité de la situation : MMTS avait quitté son orbite et commençait à dériver dans le vide spatial. Entre panique et procédures maintes fois répétées, l’équipage parvint à stabiliser la situation. Pas assez vite cependant. Inspiration et Gourmandise étaient déjà loin quand le contrôle put être repris, une nouvelle mise en orbite semblait fort improbable.

 
Entre Battlestar Galactica (suis en pleine intégrale) et la relecture du cycle d’Hypérion, je crois que je passe trop de temps dans l’espace moi. D’où cette explication très imagée de mon manque actuel de motivation. 
Je sais, c’est mal de t’abandonner ainsi. J’ai tout de même quelques bonnes raisons : nouveau boulot, un goût de vacances que je ne veux pas perdre trop vite, une envie de profiter davantage de mes w-e en sortant, un besoin d’augmenter ma dose quotidienne de sport… C’est déjà pas mal, non ? Surtout si tu ajoutes un réel coup de baisse du moral (on va mettre ça sur le compte de l’été qui se fait désirer).

Alors, puisque tu comptes beaucoup pour moi, je voulais te dire que je ne t’oublie pas. Je recharge tranquillement mes batteries (j’espère que j’ai le bon chargeur… o_O).
J’apprends aussi à faire travailler les autres. ;)
Comme lors de la chasse aux œufs organisée par recettes.de le mois dernier. Il a donné lieu à de biens jolies participations qui auraient toutes eu leur place sur le podium. Mais il a fallu trancher.
Les 3 gagnantes sont donc :
1. Curio'Lab et ses petits flans chocolat, orange et piment d'Espelette
2. Mlle Pigut et sa tarte sablée au yaourt de soja citronné
3. Nane l'a fait et son gâteau au chocolat sans oeuf

Je te laisse avec ces trois alléchantes recettes. 
Promis, je reviens très vite.

mardi 15 mai 2012

Douce reprise


Après quelques jours dédiés au soleil, au sable et à la sollicitation de mes muscles en plein air, je dois bien me résoudre à reprendre le chemin des habitudes récurrentes.
Boulot.
Ciel gris.
Sport en salle.
Sans oublier l'entretien du blog !


J'espère que tu ne m'en voudras pas mais j'ai un mal fou à reprendre totalement le rythme. La séparation d'avec la Côte a été rude et je ne m'en suis pas encore complètement remise.

Reprise en douceur donc. Avec un "droit de suite" : les résultats du défi "Cuisine des fleurs" du mois d'avril.
Les participations ont été nombreuses et variées, le choix fut difficile. 
Au final, voici l'heureux trio de tête : 

Et, pour ne pas perdre le rythme, tu peux participer au défi du mois de mai fort à propos dédié au pique-nique !

samedi 5 mai 2012

Put*** 2 ans !


Aujourd'hui le p'tit sushi a deux ans.
Deux ans !!!
Et je ne pouvais passer à côté de cette célèbre ritournelle guignolesque.

Sinon, c'est tout...

Comme l'année dernière, je n'ai pas eu le temps de préparer dignement cette célébration et elle se trouvera décalée de quelques jours.
On peut commencer à parler de tradition là, non ?

A une nuance près. 
En 2011, j'avais oublié la date exacte de ma naissance.
En 2012, je n'ai rien oublié. Mais cet anniversaire tombe dans une période assez mouvementée, entre souvenirs difficiles à gérer et changements de vie.
Ce à quoi vient s'ajouter une semaine de vacances bien méritées. :)

Je te laisse donc déjà avec, à défaut de gâteau festif, de savoureux cookies amoureusement emballés dans une playlist spéciale 2 ans.

Merci d'être là. Virtuels ou réels, nos échanges sont toujours une belle éclaircie.
J'espère te retrouver après avoir rechargé mes batteries solaires.


Cookies thé vert et chocolat blanc 
(sans gluten)



Pour une douzaine de biscuits

130 g de mix
20 g de farine de sarrasin (pour une version avec guten, 130 g de farine complète suffiront)
80 g de margarine végétale
75 g de sucre roux
50 g de chocolat blanc
1 cs de lait de soja
1cc de thé vert matcha
1/2 sachet de levure
1 pincée de sel

A l'aide d'un fouet électrique ou d'un robot mixeur, bien mélanger la margarine et le sucre de façon à obtenir un mélange crémeux, puis ajouter le lait.
Une fois que le mélange est bien homogène, incorporer les farines, la levure, le sel, le thé puis enfin le chocolat grossièrement concassé.
Filmer la préparation et la laisser reposer une heure au frigo.

Préchauffer le four à 160°C.
Prélever des noix de pâte et les disposer sur une plaque de cuisson recouverte de papier sulfurisé.
Cuire 10-12 minutes. Les biscuits doivent encore être très tendres, ils durciront en refroidissant.


Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...