dimanche 20 mars 2011

Rien qu'une larme dans mes yeux


JT de TV5, 16h, 2 pompiers japonais racontent comment, il y a quelques jours à peine, ils ont annoncé à leur famille qu'ils allaient lutter contre l'atome. Comment ils leur ont alors dit adieu.

Je suis restée sans voix.

Ce n'est assurément pas la première (ni la dernière) catastrophe que je suis derrière mon écran. Mais celle-ci me touche plus particulièrement. 
Le Japon et moi, c'est une histoire d'amour un peu ratée. Comme dans ces films à l'eau de rose où les héros se croisent et se recroisent sans jamais se voir. Elle le cherche désespérément dans le hall de l'hôtel alors qu'il a pris un taxi pour la rejoindre à la gare. Il monte quatre à quatre les marches conduisant chez elle alors qu'elle descend par l'ascenseur pour aller chez lui.


J'ai pendant longtemps passé une part de ma vie virtuellement au Japon. A étudier sa culture, sa société, ses goûts, ses difficultés... J'aurais dû y aller. A plusieurs reprises. Mais l'avion s'est obstiné à décoller sans moi.
Le Japon est mon amoureux insaisissable, celui que l'on ne voit que furtivement alors que la porte du train se referme. Je sais qu'il est là-bas, je le connais de mieux en mieux, mon attachement ne se dément pas. Et, malgré le temps qui passe, je suis certaine qu'un jour je tomberai enfin dans ses bras.


Bon, je sais, je pousse peut-être l'image un peu loin, mais c'est pour essayer de te faire partager la place spéciale qu'a ce pays dans ma vie.


Alors, aujourd'hui, je voudrais faire tant. J'essaie.
Plusieurs manifestations proposent d'avoir une pensée pour le Japon. La mienne prend ici forme. Par la cuisine, forcément. Avec une petite douceur aux saveurs nippones.


Perles du Japon au macha et sablés au sésame noir




Pour 4 petits verres

300 ml de lait de riz
20 g de Perles du Japon
2 cs de sucre roux
2 cc de thé macha
le zeste d'un demi-citron


Pour une douzaine de sablés

125 g de farine (moitié complète moitié de riz pour moi)
25 de sésame blond
25 g de sucre roux
3 cs d'huile de sésame
3 cs de lait de riz
2 cs fécule + 2 cs d'eau
1 cs de pâte de sésame noir

Pour le "glaçage"
100 ml de lait de riz
3 cs d'arrow-root
2 cs de sucre roux
1 cc de pâte de sésame noir


Porter le lait de riz à ébullition. Verser les Perles du Japon en pluie. Baisser le feu et cuire environ 20 minutes à feu doux (jusqu'à ce que les perles soient translucides). Ajouter le sucre. Bien remuer. Puis le thé vert. Remuer de nouveau. Transvaser dans de petits verres et réserver au frais.

Pour les sablés, j'ai scrupuleusement suivi la recette de Mlle Pigut, si ce n'est que, ne disposant ni de rouleau à pâtisserie ni de la place nécessaire pour étaler correctement une pâte, j'ai rusé. J'ai donc roulé la pâté à sablés en un gros boudin. Puis mise à reposer au frigo une bonne heure. Avant de découper des biscuits d'un demi-centimètre d'épaisseur.

Ces sablés sont assez peu sucrés. L'ajout d'un "glaçage" permet d'ajouter une touche de gourmandise supplémentaire. Pour cela, chauffer doucement le lait de riz et le sucre. Ajouter l'arrow-root et fouetter vivement. Il ne faut pas sauter cette étape car sinon, l'arrow-root s'agglomère et devient très difficile à manier. Quand la préparation devient assez élastique, retirer du feu et ajouter le sésame noir. Bien remuer.
Tartiner les sablés avant que le mélange ne soit refroidi.

Évidemment, il faut aimer le sésame !

Pour continuer à penser au Japon, tu peux aller chez Lune, chez Cerise ou chez Shoko.

14 commentaires:

Syll a dit…

Pas grand chose à ajouter sur ce qui se passe au Japon, c'est tellement triste, moi aussi ça me touche beaucoup... Tes sablés ont l'air sympathique, je devrais les tenter: en plus je crois avoir de la pâte de sésame qui dort au fond d'un placard.

RoseAndCook a dit…

J'ai édité mon billet de ce soir pour parler aussi du Japon car j'y pense évidemment beaucoup et ce n'est certainement pas par hasard que je fasse tant de trucs au thé matcha et évidemment que j'y ai pensé en faisant mes choux et ma creme patissiere au thé matcha; je me retrouve dans ton billet, et j'ai meme fait du japonais à sciences po...

Mlle Pigut a dit…

Très jolie ta pensée pour le Japon et les images poétiques de ta relation avec ce pays. Je suis sûre que tes ondes positives (non radioactives) arriveront jusque là-bas!
Au niveau strictement culinaire, bravo pour cette adaptation! J'adore quand une recette prend vie d'une façon différente chez d'autres. Tu te l'es vraiment appropriée pour passer ton message au Japon et en plus tu as été maline pour former les biscuits, c'est vraiment génial! Ca nous donne un bel hommage pour un pays en difficulté, et une belle réussite!

Tombouctou a dit…

Syll : du sésame ne devrait jamais avoir le temps de dormir dans un placard ! ^^

Rose : il faudrait qu'on prenne un thé ensemble un jour, nous devrions avoir pas mal de sujets de conversation...

Mlle Pigut : je crois qu'on fait une bonne équipe. :)

Pour le reste, je ne reviens pas sur le Japon. Mais ça fait du bien de voir que nous sommes nombreux à avoir une affection particulière pour ce pays.

Sweet Faery a dit…

Oui, on pense tous beaucoup à eux, je crois, et moi je me sens particulièrement touchée car j'aime énormément ce pays...
Merci de ta visite, à bientôt :)

Gen a dit…

Une belle pensée pour une belle recette!

Cerise a dit…

"Le Japon est mon amoureux insaisissable, celui que l'on ne voit que furtivement alors que la porte du train se referme."

J'aime beaucoup.

(merci pour ton lien, j'espère que l'info circule)

Tombouctou a dit…

Sweet Faery : je crois que l'on se retrouve sur ce point. Merci aussi pour ta visite. :)

Gen : j'ai hésité un moment, parce que généralement on ne fait pas un plat "en hommage", ou pour se rappeler... Puis finalement pourquoi pas ?

Cerise : je crois qu'il y a pas mal de choses qui se font. La blogosphère se remue et c'est pas mal du tout. Parmi tout ça, j'ai beaucoup aimé le projet Tsunami que tu présentes.
Plus largement, j'adore ton blog : c'est une de mes playlists favorites ! ^^

Cerise a dit…

Hey, merci Mademoiselle! Il faudrait que je la renouvelle un peu... mais j'aime bien écrire en l'écoutant ;)
Bonne journée!!!

Gaelle a dit…

Merci pour cette recette ...et ce beau témoignage.

pierre a dit…

ta petite douceur me transporte !pierre

Emi a dit…

J'aime beaucoup les couleurs de ta recette

Tombouctou a dit…

Gaëlle : merci à toi pour ton petit mot.

Pierre : à défaut de pouvoir voyager autant qu'on le voudrait, c'est finalement pas mal de s'évader avec ses papilles, non ? :)

Emi : alors là, ça me fait vraiment plaisir ! Parce que, en revoyant mes photos, je me disais que ce n'était pas évident comme couleurs, noir et vert. :)

sab le plaisir de gourmandise a dit…

je comprends tes mots ..sauf que moi je suis montée dans l'avion ....et quel bonheur ce fut

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...